A propos de Twitter

Publié le

‘Somme words can hide others’ : en écrivant ces quelques mots, Shakespeare ne se doutait pas à quel point il était visionnaire … Je pense en effet que cette citation s’applique parfaitement à Twitter. Pourquoi ? Tout simplement parce que, derrière les 140 caractères autorisés pour un ‘tweet’ se cache une infinité de possibilités. Pour les non initiés, la règle de ces 140 caractères a en effet été contournée depuis bien longtemps par des applications telles que Tiny url qui permet de réduire les url à rallonge pour rediriger ses ‘followers’ vers des articles ou autre contenu numérique.

Egalement, la tweetosphère – comme toute tribu qui se respecte – a son propre langage fait de RT et de Hash Tag – pour les comprendre, je vous invite à suivre ce lien : http://twictionary.pbworks.com

 

Enfin, un nouveau livre vient de paraître pour mettre fin à tous les préjugés sur twitter qui bien plus qu’une plateforme de microblogging futile s’avère être un véritable outil promo-relationnel pour qui sait en faire un bon usage : http://twittfacedthebook.com/.


Si vous avez encore quelques doutes sur la puissance de cet outil, Twitter est même devenu une plateforme d’édition pour certains écriblogueurs en herbe …


Vous pouvez également consulter – en anglais – l’interview de Jacob Morgan, l’un des co-auteurs sur le blog mpdailyfix.com en suivant ce lien : http://www.mpdailyfix.com/2009/11/are_you_twittfaced.html.


Pour la sortie du livre, certains exemplaires ont même été offerts aux blogueurs qui prenaient la peine de faire un RT vers le site du livre sur leur compte twitter. Il y a certaines questions que j’aimerai personnellement poser à l’auteur, notamment sur la vulnérabilité de cet outil qui a fait l’objet de hacking … Egalement, j’aimerai savoir ce qu’il pense de l’usage de Twitter par Pepsi afin de mettre fin au bad buzz dont la marque a fait l’objet suite au lancement d’une application mobile jugée sexiste.

twittfaced

Commenter cet article