Un blogueur ... d'entreprise

Publié le par C@

Pour poursuivre ma rubrique interview, il me fallait cette fois ci partir en quête d'un blogueur spécial ... un blogueur d'entreprise! Il s'agit bien évidemment de François Nonnenmacher, auteur de 'Blogueur d'entreprise' que les initiés connaissent sous le nom de Padawan.

 

1/ Peut-être est-ce une question de synchronicité, votre livre ‘Blogueur d’entreprise’ et celui de Loïc Le Meur, ‘Blog pour les pros’, sont parus quasiment en même temps … ce qui rend la comparaison inévitable. Doit-on choisir son camp ? A qui donc appartient la légitimité de l’idée, est-ce au plus ‘blogomédiatique’ des deux ?

Dans le monde de l'édition il n'est pas rare, bien au contraire, que plusieurs ouvrages paraissent sur le même sujet chez des éditeurs différents. Ca s'appelle la concurrence ! Vous pourriez aussi relever que "Naked Conversations" de Scoble et Israel est sorti en même temps (en anglais, certes, mais ça illustre l'intérêt pour ce sujet en ce moment précis). Il n'y a pas de légitimité de l'idée (est-ce qu'un éditeur est plus légitime qu'un autre sur ce sujet ?). Pour la petite histoire, il se trouve que Dunod voulait sortir un livre sur les blogs depuis longtemps, mais avait été grillé au poteau par Eyrolles avec Blog Story.

La question de la légitimité de l'auteur, c'est autre chose. Eyrolles m'a choisi parce que j'avais la double expérience de blogueur personnel et en entreprise. Il faudra demander à Dunod pourquoi ils ont choisi un vendeur de solutions de blogs pour parler de blogs.

2/ Vous avez fait le choix d’accorder sur votre blog personnel un petit espace dédié à votre livre mais qui pourrait être interprété comme une simple interface commerciale ? Pourquoi ne pas créer un blog à part entière pour ‘Blogueur d’entreprise’ ? Peut-on vous considérer comme un écriblogueur ?

padawan.info/be est en fait un hybride blog/site de livre. Le site permet de reprendre l'ensemble des liens du livre (il est plus facile de cliquer que de retaper des URLs absconses) et donne des informations classiques sur le livre. Mais il reprend aussi tous les billets de la catégorie "Blogueur d'entreprise" que j'écris sur mon blog français. J'y liste également les critiques et il y a un livre d'or pour permettre aux gens de laisser leur avis. Tout ça est d'ailleurs entièrement construit avec le logiciel de blog que j'utilise pour mes blogs. En résumé, les gens qui découvrent ce site via l'URL publiée en couverture du livre ont toutes les informations, plus un mini-blog centré sur le thème du livre. Ils sont libres d'explorer mes autres blogs, mais je ne leur impose pas. Voilà la démarche.

Ecriblogueur ? J'avais l'impression que bloguer c'était déjà écrire ;-). Ceci est mon troisième livre, j'écris depuis longtemps, sur plusieurs supports qui servent des besoins et des publics différents. Blogueur et écrivain peut-être, ou simplement auteur.

3/ Quel regard portez-vous sur l’influence de la blogosphère sur le monde de l’Edition (journalisme, presse écrite …) ?

Ma thèse est que nous sommes entrés dans l'ère de la publication personnelle (ce que les marketeurs appellent horriblement et sans comprendre "user-generated content"). Les blogueurs ne vont pas remplacer les journalistes (quel est le rôle des blogueurs dans l'affaire Clearstream, par exemple), et encore moins les auteurs de livres. Mais ils perturbent le système : ils attirent l'attention (et les lecteurs n'ont qu'un temps limité, donc quand ils lisent les blogs, ils ne lisent pas de journaux ou ne regardent pas la télé), et ils empiètent sur certains rôles (l'éditorial en particulier, i.e. ils influencent ce que vous allez lire aujourd'hui) que les média traditionnels considéraient comme leur apanage (voire un privilège). Il y a un contraste, donc une tension, donc certaines choses vont bouger. Ceux qui ne créent aucun contenu original vont souffrir, les journalistes qui ne font pas leur boulot aussi, les modèles basés sur le monopole de la distribution de contenu vont dans le mur. Mais il ne va pas y avoir de révolution, juste une évolution parce que la barrière a été placée un peu plus haut.

4/ Compte tenu des récents déboires de PointBlog on en vient à se demander si la blogosphère orientée pro est compatible avec un modèle économique rentable et voire même plus, générateur de bénéfices ?

"La blogosphère orientée pro" n'existe pas. Il y a de multiples usages professionnels des blogs, et tous n'ont pas a être lucratifs. Mes blogs sont des initiatives personnelles à caractère mixte (perso et pro) et ils ont généré des bénéfices en termes de réseau, ou m'ont permis d'être choisi par Eyrolles pour écrire un livre. Générateur de bénéfices les blogs pro ? Très certainement. D'argent ? Il faut ouvrir vos horizons ;-).

5/ Comment percevez-vous l’engouement pour le Web 2.0  (google et technorati sont là pour en attester, Web 2.0 est à présent un buzz word)? S’agit-il d’un pure concept marketing ou d’une réelle révolution de l’internet ? Les frontières de la définition de Web 2.0 sont encore bien floues, ce qui a pour conséquence que beaucoup d’opportunistes se l’approprient et sèment la confusion …Pouvez-vous nous aider à faire le point ?

Je suis dans le web n+1 depuis 1993. Web 2.0 est un pur buzz word marketing pour ceux qui redécouvrent internet après l'avoir oublié (ou condamné) quand la première bulle internet a éclatée. Certains découvrent simplement aujourd'hui ce qu'internet permettait de faire dès son origine, à savoir lire ET écrire. Web 2.0 c'est pour ceux qui pensent "user-generated content" au lieu de publication personnelle.

6/ A l’heure où Microsoft lance People Ready avec la question sous-jacente ‘Vos équipes sont-elles prêtes’, ne conviendrait-il pas mieux de se demander si les dirigeants des entreprises sont effectivement prêts ? Comment convertir son patron à la blogosphère ?

People-Ready c'est du même tonneau que Web 2.0. Je connais peu de dirigeants qui vont voir ceci d'un bon oeil : http://padawan.info/it/people-ready_really.html de toute façon. Mais quand je vois l'enthousiasme de Pierre Bilger, ancien PDG d'Alstom, pour les blogs, je me garderais bien de faire une généralisation sur les dirigeants. Comment les convertir aux blogs ? Leur acheter mon livre ;-). Leur donner des exemples pertinents selon leur domaine, leur demander s'ils ont envie qu'on parle de leur entreprise, leur montrer qu'ils ont déjà des salariés qui bloguent (à l'extérieur), laisser leurs enfants Skyblogueurs arriver dans l'entreprise et demander "mais ils sont où les blogs ?"...

7/ Les marques ou entreprises qui se lancent dans la blogosphère le font essentiellement par l’intermédiaire de personnes charismatiques, déjà connues sur le web … l’idée que le blog est un outil one to many en est renforcée … Néanmoins, cela ne fait-il pas de l’ombre à la dite marque et/ou entreprise ? N’est-ce pas un choix risqué que de tout faire reposer sur une seule personne ?

Pas d'accord. La majorité des marques se sont lancées avec leurs propres collaborateurs (qu'elles aient demandé conseil pour démarrer, c'est normal). Seuls quelques cas médiatisés ont sous-traité l'écriture, avec parfois quelques problèmes (on peut difficilement reprocher à un prestataire d'offrir ses services à d'autres). Le buzz via des blogueurs connus, c'est autre chose.

8/ La blogosphère ne deviendrait-elle pas élitiste voire pire, ne fonctionnerait-elle pas selon un modèle pyramidal ? Pensez vous que même le plus petit des blogs y a sa place ?

 

Pas d'accord non plus. Nous vivons dans une société élitiste, donc les blogs n'y échappent pas. Mais la majorité des blogs sont tenus par des gens qui font ça pour eux et un cercle restreint (famille, amis). L'élite n'est qu'une minorité, et tout le monde ne pointe pas vers elle.

9/ Avez-vous un conseil à donner aux blogueurs amateurs qui souhaitent devenir pro ?

Utilisez votre bon sens, ne vous forcez pas, amusez-vous, partagez, ouvrez-vous aux autres. Si vous apportez quelque chose avec votre blog (c'est une évidence, n'est-ce pas ?), ça marchera. Ca fait plus d'un conseil, mais comme je l'ai déjà écrit, je ne connais aucune recette miracle et universelle qui vous rendra riche et intelligent avec un simple blog !

Pour ceux qui me reprocheraient de ne pas avoir posé de question sur la gestion des commentaires, Padawan l'a déjà abordée sur son blog, vous pouvez y accéder ici, et Nicolas CLAIREMBAULT a écrit un article intéressant sur la question!

 

 

Publié dans Interview

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article