Homme - Femme : mode d'emploi

Publié le

Il semblerait que nous assistions à un retour du marketing des genres – les exemples pour en faire la démonstration ne manquent pas ici et là :  

-         lancement de GQ, le magazine ‘qui parle aux hommes sur un autre ton’ en Février 2008 ;  

-         offre promotionnelle packard bell à l’occasion de la journée de la femme le 8 mars dernier ;

-        

 

Pour ma part je n’aime pas les segmentations masculin-féminin qui alimentent les clichés et incarnent la facilité à mon sens.

Alors, lorsque IAH (Interdit aux hommes) a souhaité m’interviewer, j’avoue avoir eu quelques réticences … Mais j’ai fini par accepter ! Pour voir le résultat, suivez ce lien.  Par moment un peu de solidarité féminine dans la blogosphère ne fait pas de mal ;))

Publié dans Blog note

Commenter cet article

Stéphanie 10/04/2008 09:34

... ça doit bien exister quelque part, non ?... ;-)C'est pour ça que je parlais de "challenge de communication", car fondamentalement, IAH "aiment les hommes"... Il n'y a qu'à voir la rubrique "sensuelles" !!Mais plus sérieusement, je pense que c'est une démarche de valorisation de la réussite au féminin, qui n'exclut pas le soutien des hommes, s'il y a lieu...C'est comme le féminisme moderne, c'est "mixité" : les hommes aux-côtés des femmes. Il faut juste qu'ils le veuillent aussi.

Christelle 12/04/2008 19:34


Jean François, Stéphanie, merci pour vos commentaires très pertinents!
Stéphanie : un peu de solidarité féminine - j'ai mis ton blog dans ma blogroll en espérant que cela t'apporte quelques visites.
Vos réactions m'ont fait réfléchir et j'approfondirai très prochainement la question dans un nouvel article.


jean-françois 09/04/2008 18:55

Si il y avait un site "interdit aux femmes", qu'est ce qu'on entendrait pas de votre part mesdames !!!

Stéphanie 07/04/2008 11:37

Ma connaissance - superficielle, je le reconnais - de la publicité en général, semble pour moi maintenir encore et toujours le fossé hommes / femmes... Y'aurait-il eu une embellie, avant cette replongée que vous évoquez dans ce billet ?Quant à IAH Interdit Aux Hommes, il est certain que c'est un nom qu'il faut réussir à porter, un challenge de communication, comme j'en avais un peu discuté avec Carole, chargée de com du réseau...Mais bien d'accord avec vous sur le fait que le soutien "au féminin" est une expérience à vivre, et que nos paradoxes - s'ils existent-, peuvent être dépassés.