Raconte moi une histoire ... mais pas des histoires!!!

Publié le

Après un best-seller traduit en dix-huit langues et un film « Survivre avec les Loups », sorti il y a un mois, Misha Defonseca vient d'avouer que son livre « témoignage » a été entièrement inventé.
 
''Bernard Fixot, l'éditeur français de son récit vendu à près de 200 000 exemplaires (XO Éditions), et Véra Belmont, la réalisatrice du film Survivre avec les loups , qui a totalisé plus de 540 000 entrées en France, avaient pourtant «cru», malgré «des invraisemblances», à son autobiographie racontant l'épopée, en 1941 à travers l'Europe, d'une fillette juive de 8 ans sauvée par une meute de loups.'' peut-on lire dans Le Figaro

L'éditeur a t-il manqué de professionnalisme? A l'heure du Web 2.0 où tout un chacun peut publier du contenu et où les blogs sont au coeur des débats sur l'éthique et la fiabilité des propos publiés, nous sommes en droit de nous poser cette question. 

Comment relier ce fait divers à la thématique de mon blog 'Marques - Marketing et CRM'. La réponse est simple : pour convaincre, les marques ont besoin de raconter une histoire autour de leur produit afin de créer un univers et développer un relationnel affinitaire avec leurs consommateurs.

Néanmoins, le risque en racontant de belles histoires est que le consommateur finit par y croire réellement ...
Le meilleur moyen pour y remédier : amener les consommateurs à être co-auteurs de l'histoire de leur marque en l'incitant à contribuer à l'histoire de la marque et donc à écrire de nouveaux chapitre sur la base de leurs expriences ...

Je vous laisse donc méditer sur toute cette histoire

Sources : What's the story - Le pagerank est mort

Publié dans Zoom sur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article